Les métaphores (Fr/Eng)

Les métaphores

Septembre 2016

Volume de l’Histoire de France de Henri Martin creusé

20 x 30 cm


 

les-metaphores-septembre-2016-volume-de-lhistoire-de-france-de-henri-martin-creuse-20-x-30-cm

les-metaphores-gros-plan-septembre-2016-volume-de-lhistoire-de-france-de-henri-martin-creuse-20-x-30-cm

1ère métaphore: holisme

Le livre perçu comme un volume constitué de strates; à l’identique de la montagne, elle-même volume constituée de strates géologiques.

Mise en exergue du rapport entre global et particulier. Le dessein unique de la page d’être lu sur un espace bi-dimensionnel est dépassé dans sa participation à la constitution d’un volume en trois dimensions.

2ème métaphore: cloisonnement

Le livre enferme une entité particulière, d’une nature indépendante des murs constitués par le papier.

Les fenêtres de la gravure rescapée du creusage acquiescent à l’existence d’une frontière entre dedans et dehors.

3ème métaphore: panthéisme

Le coeur sec du bois rend compte de sa croissance par strates. Ces strates entrent en résonance avec les strates du volume de papier. Le contenu et le contenant sont de la même pâte.

L’éclat de bois perçu comme une pépite, une relique enchâssée dans un écrin pour porter avec lui un contenu spirituel.


First metaphor: holism. The book is perceived as a volume made up of strata. Just like a mountain, itself a volume made up of (a solid accumulation of) geological strata. The link between the particular and the global is highlighted by the third dimension. We jump from the bi-dimensional to the three-dimensional through the sculpture of the pages assembled as a volume.

Second metaphor: closure. The content of the book encloses data independent from the external aspect of the sculpture. The engraving, only content visible inside the book, shows the frontier between the internal and the external.

Third metaphor: pantheism. The dried-up bit of bark witnesses the dynamic of stratum-growing. The strata are parallel with paper strata, making the content and the containing part of the same material. The shard of wood is perceived as a nugget of truth, a relic set onto its box to share with it spiritual content.

Signature 2