Faîte

faîte, principale photo

faîte

Faîte

Juillet 2012

huile, goudron et cire sur toile

210x120cm

« Poursuivre le creusage des galeries sous la montagne. Etayer les tunnels, pour découvrir progressivement les structures de la terre.

Reconnaître dans cette structure une immense figure fractale : une figure dont la structure est invariante par changement d’échelle.

Reprendre la peinture à son commencement. La toile est le point de rattachement de l’art à la réalité. Les fils sont les lignes de la réalité. Ils sont le produit direct de l’artisanat. Ils sont le produit de la terre. Dès lors qu’ils s’entrecroisent, ils créent une surface, la 2-dimension, qui sera le support d’une réalité alternative, l’art pictural. Ce support va porter l’état des recherches du peintre à un instant donné.

Le peintre, comme la créature de Kafka, évolue dans son terrier. Ivre de solipsisme, sa conscience progresse dans les tunnels de son esprit comme l’âme égarée de la légende celtique progresse dans les limbes de l’enfer avec une lanterne. »

Extrait du documentaire Des Galeries sous la Montagne, 2013

Signature 2