Céline—faire passer l’émotion du langage oral par l’écrit

 

 

gros plan-Céline-faire passer l'émotion du langage oral par l'écrit


signature-Céline-faire passer l'émotion du langage oral par l'écrit


Céline-faire passer l'émotion du langage oral par l'écrit


Céline—faire passer l’émotion du langage oral par l’écrit

septembre 2015

encre et huile sur papier

40 x 30 cm

Signature 2

« On est puceau de l’Horreur comme on l’est de la volupté. Comment aurais-je

pu me douter moi de cette horreur en quittant la place Clichy ? Qui aurait pu prévoir

avant d’entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et

fainéante des hommes ? À présent, j’étais pris dans cette fuite en masse, vers le

meurtre en commun, vers le feu… Ça venait des profondeurs et c’était arrivé. »

L-F Céline

Voyage au bout de la nuit